6 nouveaux pièges à moustiques pour Le Sambuc !

Au Sambuc, seize bornes écologiques piègent les moustiques

Publié par Françoise Maurette le mardi 7 juin 2016 à 9h10 - Économie / Agriculture, Santé / Prévention, Vie locale

Six nouveaux pièges à moustique fabriqués et alimentés par la société TechnoBAM ont été installés au Sambuc sur la commune d’Arles. Ce qui porte à seize le nombre de bornes efficaces dans le village.

Implantation des seize pièges sur le Sambuc. Facebook « Le moustique du Sambuc »

Implantation des seize pièges sur le Sambuc. Facebook "Le moustique du Sambuc"

Expérimenté pour la première fois en 2015, la technique du piège par aspiration avait donné de bons résultats sur le village de Camargue.

Dans une enquête réalisée par la station biologique de la Tour du Valat, garante du suivi scientifique, les habitants disent avoir profité de l’extérieur tout l’été, contrairement aux années précédentes. Et sur les 270000 insectes capturés de mi-juillet à mi-octobre, 0,7% seulement étaient des insectes non piqueurs.

« En traitant le milieu urbain aggloméré on impacte très peu la chaîne alimentaire des oiseaux et autres mangeurs d’insectes. Et on s’attaque directement au moustique tigre qui ne vit que dans les zones urbaines. » souligne Simon Lillamand, directeur technique de la société TechnoBAM.

Photo Romain Boutillier / Ville d’Arles

Photo Romain Boutillier / Ville d’Arles

Les bornes anti-moustique au CO2 piègent les insectes en imitant l’odeur d’un humain. Cette méthode qui permet de ne capturer que les insectes pîqueurs protège les humains des nuisances liées aux moustiques. Elle est également plus intéressante pour maintenir l’écosystème camarguais en conservant les insectes inoffensifs. Un peu  plus de 4200 moustiques ont été capturés par exemple pendant la semaine du 17 au 23 mai 2016, réduisant ainsi la population des femelles pondeuses et la densité des futures générations.

Pour la campagne 2016, l’expérience a commencé plus tôt, mi-mai et deux étudiantes en master de biologie sont chargées par la station de la Tour du Valat de réaliser une enquête sur l’efficacité des pièges et le ressenti des habitants. Elles ont créé une page facebook « Le moustique du Sambuc » où chacun peut suivre l’opération et donner son avis.

>> Lire l'article en ligne

#moustiques #mosquito #technobam #chikungunia  #camargue

Télécharger le PJ.

Envoyer le commentaire

  • (will not be displayed)

* Champs obligatoires

« Retour

Veuillez patienter...

Le produit a été ajouté à votre panier.


Voir le panier

Le produit a été supprimé du panier.


Voir le panier